Peter Jean roi du nord (Amiens, mai 2021)

C’est dans un contexte très particulier que la fédération a organisé un test match national cadet. L’ensemble des judokas des pôles se sont rassemblés en deux groupes : le nord à Amiens et le sud à Marseille. Les 8 meilleurs des deux compétitions se retrouveront lors d’une finale le 6 juin.

Hakim et Peter étaient les deux seuls du club à pouvoir participer à ce tournoi excluant entre autres nos trois médaillées au championnat d’IDF (Lina, Néné et Emeraude). Blessé il y a quelques jours Hakim devra lui aussi renoncer à ses tests matchs et passer par la case opération… Une dure désillusion pour ce jeune cadet 3ème année médaillée nationale en minimes qui voit ses années s’envoler entre le COVID et sa récente blessure… Alexandre entraineur référant des cadets nous en a parlé :

« Je suis très triste, mais aucunement inquiet pour lui, nous avions des objectifs très élevés avec Hakim mais tout à fait accessible quand on connaît le potentiel du garçon. Malgré tout nous sommes sur la bonne voie et ce n’est que partie remise, il sera vite sur pied, il pourra montrer ce qu’il vaut dans un avenir proche. J’espère avoir l’occasion de finir ce que nous avons commencé avec lui lors d’éventuels championnats de France cadets avant qu’il passe dans la catégorie junior. »

Du coup toute la pression est sur Peter et il adore ça ! Malgré une saison compliquée nous avons su le préparer à sa double montée de catégorie, en passant de moins de 46kg à moins de 55kg en quelques mois. Bien préparer, il a été au dessus de ses adversaires en étant que très rarement inquiété. Il remporte la compétition avec une belle prestation technique. Sa première place est synonyme de qualification à la phase finale du 6 juin où il sera selon toutes vraisemblances tête de série.

Sa journée de compétition vous est détaillée ci dessous :

Peter est le 14eme combat du tableau A des -55kg, il affrontera le vainqueur de la rencontre entre en Lucas Hoarau et Léo Cadario. Leur duel tourne à l’avantage du réunionnais Lucas Hoarau grâce à ses bons mouvements d’épaules. Nous avons ciblé le schéma et les points forts de l’adversaire reste plus qu’à relancer la machine avec un bon échauffement. Le combat commence et Peter est tout de suite bien dedans, il remporte son premier combat grâce à une belle réaction avant arrière et un uchi mata. Deux waza ari qui le mène au second tour face Mereo Matias.

Un second tour une fois de plus bien mené et finalisé par un très propre o soto gari, une troisième technique différente pour Peter aujourd’hui.

En quart de finale Peter affrontera un adversaire de taille, Ibrahim Deghnouche double champion de France minimes. Un adversaire que Peter connait bien car ils sont partenaires d’entraînement au Pôle Espoir Bretigny mais pour le moment aucune opposition entre les deux franciliens en compétition. Bien briefé, Peter arrive sur le match serein, et remporte son duel 3 shido à zéro sans trembler, il se qualifie pour les demies finales.

Alors qu’on aurait pu croire le plus dur derrière nous, la demi face au gaucher Aurélien Morin est très disputée et poussée au golden score. Peter semble moins à l’aise que sur les autres matchs il est même inquiété pour la première fois sur un beau uchi mata de Morin mais, c’est toujours Peter agile comme un chat qui trouve la solution grâce une nouvelle fois à son uchi mata scoré waza ari qui le dirige tout droit vers la finale où il sera opposé au normand Hamoudi Redha.

La finale tourne court car malgré un beau tai otoshi du gaucher Redha Hamoudi qui fait tomber Peter sur le ventre, ce dernier semble bien au dessus et trouve la solution par deux fois. Un premier uchi mata scoré waza ari et une conclusion en beauté avec un joli morote seoi nage. C’est la troisième victoire de Peter sur cet adversaire.

Une belle performance qui a suscité de nombreux compliments sur notre beau judoka. Attention maintenant à rester les pieds sur terre pour bien préparer la phase finale avant peut-être de pouvoir rêver plus grand !

Prochains rendez vous le 6 juin pour Peter chez les cadets et le 12 juin pour Mohamed chez les juniors. A nous de bien les préparer à ses échéances.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :