Mohamed Djezar chez les grands (INJ, mars 2021),

En ce 14 mars 2021, avait lieu les tests matchs nationaux où Mohamed était sélectionné par le pôle France de Strasbourg. A l’INJ se sont rassemblés une très grosse partie des meilleurs français dont Mohamed fait désormais partie. Pour notre jeune juniors la marche aurait pu sembler haute mais il en fut tout autrement, Mohamed était prêt et concentré dans sa tâche. Après avoir sauté un tour et une victoires sur Thomas Macrez, Mohamed s’incline en quart de final contre l’expérimenté Vincent Sorgiati. En repêchage Mohamed enchaîne deux victoires consécutivement contre Theau Giallurashis et Grégore Leontoae et se hisse en place de 3ème face à Orlando Cazorla. Ce dernier combat nous laisse un peu sur notre fin tant Mohamed est passé à côté… Notre jeune junior termine tout de même à une prometteuse 5ème place seul Maxime Gobert, un autre junior a réussi à faire mieux en se classant 3ème.

La journée de compétition vous est détaillée ci-dessous :

Pesé la veille, logé dans l’hôtel à côté de l’INJ Mohamed est prêt, concentré et déterminé à en découdre face aux seniors. Nous savons qu’il y a une carte à jouer car Mohamed a toujours été très bon lors de compétition seniors écartant un certain Clément Czukiewycz lors des ile de France par équipe ou encore en remportant le tournoi de Rochefort plus tôt dans la saison.

Le tirage au sort nous confirme nos pensées positives, Mohamed saute un tour et commence la compétition en 1/8eme de finale face à Thomas Macrez un judoka que nous connaissons pour l’avoir vu évoluer au tournoi de Rochefort plus tôt dans la saison (tournoi remporté par Mohamed). Un adversaire très solide avec un certain nombre de références internationales, avec une médaille à l’European Cup de Dubrovnik en 2018 (en -60kg), une deuxième place au panamecan open de Cordoba en 2019 (en -60kg), ou encore une troisième place à l’asian open de Hong-kong en 2019 (en -66kg).

Un huitième de finale qui s’annonce donc chaud bouillant et Mohamed entre directement bien dans le match avec un bon contrôle de la manche qui lui permet d’ouvrir le score avec un très gros waza ari (proche du ippon demandé par l’un des arbitre de coin) sur un sode tsurikomi goshi. Le combat commence bien et malgré une ou deux séquences de fébrilité après ce waza ari, Mohamed reprend très rapidement et de façon autoritaire le match en main infligeant 3 shidos à son adversaire ! Un combat bien contrôlé et bien géré face à un adversaire qui sur le papier était plus expérimenté que Mohamed.

En quart de finale Mohamed est opposé au 7ème du dernier championnat de France 1ère division de la catégorie. Vincent Sorgiati est un adversaire très expérimenté qui sait gérer ses matchs de façon intelligente et calme lui qui est également arbitre national. Le gaucher de SGS fait parlé son expérience en infligeant rapidement deux shidos à Mohamed. Dos au mur, Mohamed accélère et on sent la tendance s’inverser petit à petit. La domination de Mohamed est traduite par un shido mais les autres shidos ont du mal à monter… et contre toutes attentes alors que Mohamed semble dominateur et entreprenant, il subit une moulinette pour passivité que nous avons du mal à comprendre… Quoi qu’il en soit ce dernier shido dirige Mohamed vers les repêchages. Il sera trop rentré dans le jeu de son adversaire à une main et sur les sutemis, il n’aura pas assez imposé son judo, il se sera trop adapté à l’adversaire, c’est le seul reproche que nous avons à lui faire car son engagement et sa motivation était au rendez vous. Avec un peu plus de calme et d’expérience Mohamed retournera la situation la prochaine fois.

En repêchage Mohamed n’a pas fait de « chichi », imposant rapidement son judo et infligeant un ippon sur o soto otoshi contre le 3ème des europes universitaires Theau Giallurashi, puis en finale de repêchage il fera parler son expérience et kumi kata en patron face au jeune et surprenant cadet Gregore Leontoae le sanctionnant par 3 shido.

En place de 3ème, Mohamed est opposé à Orlando Cazorla, le gaucher qui l’avait éliminé lors du dernier championnat de France juniors. Alors qu’on prévoyait encore un énorme duel entre les deux protagonistes, Mohamed n’est pas du tout concentré sur ce match, il sort complètement de sa compétition et pense que Orlando blessé en demi finale au genou ne va pas combattre … Grave erreur de sa part car Cazorla est bien là et Mohamed n’est pas bien présent. Malgré une très bonne première séquence où Mohamed est appliqué la suite du match est tout autre Mohamed se précipite et entre dans le jeu de hanche de son adversaire… il fait un très mauvais choix tactique et est directement sanctionné par un premier waza ari sur un conte de uchi mata puis un deuxième waza ari arrive rapidement sur un ko uchi gari … Mohamed ne sera jamais vraiment rentré dans son dernier combat et cela laisse place à énormément de frustration…

En bilan une 5ème place très encourageante qui nous poussera à faire encore plus attention lors des prochaines seances pour corriger les différents défauts rencontrés sur la journée de compétition. En tout cas une belle compétition qui donnera une expérience supplémentaire à Mohamed dans sa jeune carrière, avec des victoires sur des médaillés internationaux, comme Macrez et Giallurashis et un beau duel face à Sorgiati.

Mohamed enchaîne directement avec une semaine sur le stage insep où il aura l’occasion d’affronter à nouveau l’ensemble de ses concurrents.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :