GIRLS POWER !! (Asnières, février 2020)

Samedi 2 février 2020 avait lieu le championnat d’Ile de France Minimes à l’Arena Teddy Riner de Asnières. L’objectif est de terminer dans les 7 premiers pour se qualifier au championnat de France Minimes qui aura lieu les 28 et 29 mars prochain au Grand Dôme de Villebon-sur-Yvette.

Mission accomplie pour nos trois féminines et trois beaux podiums avec une médaille de chaque couleur.

Tout d’abord l’OR pour Lina DOUIDI qui devient championne d’Ile de France !

Podium championnat d’Ile de France Minimes -52kg

Puis l’Argent pour Emeraude TCHMAMO, Vice-Championne d’Ile de France !

Podium championnat d’Ile de France Minimes -70kg

Et pour finir le Bronze pour Néné SACKO.

Podium championnat d’Ile de France Minimes -57kg

Nos trois féminines se qualifient donc de très belle manière au championnat de France Minimes !

Les garçons non pas eu la même réussite se classant 9ème à une victoire près de la qualification.

La journée de compétition vous est racontée à travers cet article :

Ce sont les garçons qui ouvrent le bal de ce championnat.

Amin commence la compétition contre Simon Nolan. Un combat compliqué où Amin mène waza ari à 12sec de la fin… Malheureusement, il fera une très mauvaise gestion des 12 dernières secondes … Amin s’incline décision après un retour au score de son adversaire sur le gong. Une défaite d’autant plus rageante que son adversaire est le futur vainqueur de la compétition. Repêché Amin enchaine deux victoires par ippon la première sur ko soto gake et la deuxième sur o soto gari. Sur le combat décisif pour la qualification, Amin est dépassé par les évènements et s’incline ippon sur un seoi à genou… Amin se classe 9ème avec le sentiment de ne pas être réellement à sa place.

Pierre-Alexandre lui, démarre bien et enchaine les ippons, qualifié en quart de finale il ne lui reste plus qu’une victoire et le tour est joué ! Malheureusement, il s’incline sur décision en quart de finale… Déçu il aura énormément de mal à se remobiliser sur le tour de repêchage où il s’incline par ippon… Il terminera lui aussi 9ème.

Triste journée ? C’était sans compter sur nos filles !!

Dès l’échauffement nous les avons sentis très impliquées, les mots forts de l’entraineur sont suivis à la lettre et les filles sont déterminées !!

Néné tout d’abord qui aura fait une progression spectaculaire et en qui nous voyons une marge de progression énorme !! Malgré que nous la sentons toujours un peu avec le frein à main par peur de mal faire, Néné enchaine les victoires et montre de réels progrès technique comme de nouvelles attaques à gauche avec ses deux seoi réalisés en quart de finale qui lui ouvrent les portes de la demie finale synonyme de qualification. La demie fut disputée avec de belles actions de parts et d’autres mais Néné s’incline sur une ultime attaque en niddan ko soto de son adversaire et futur championne d’Ile de France. Nous avons réussi tant bien que mal à remobiliser Néné qui remportera sa place de troisième grâce à un contre forme yoko guruma ravageur lors d’un combat difficile contre la vainqueur du tournoi de Harnes Chipan Jaelynn.

Emeraude elle, n’a pas perdu de temps, ultra dominatrice elle marque rapidement deux ippons sur uchi mata et Harai Goshi et se qualifie en demi final. Demi Final, où elle retrouvera Pelage Maelynn, une adversaire contre qui Emeraude a déjà perdu et qui s’est classée deuxième au tournoi excellence d’Harnes. Un choc attendu et remporté 3 shidos par Emeraude qui montre de beaux progrès dans sa détermination ! La finale est contre la redoutable et invaincue sur cette saison Soumare Aichetou. Cette dernière a remporté cette saison les tournois de Harnes, Amiens et Brétigny et s’est classée la saison passée 3ème au championnat de France minimes. Une finale où malheureusement Emeraude est dominée et retournée au sol… Triste, mais loin d’être abattu, Emeraude aura sa revanche lors du championnat de France !! Au travail !!

Pour finir, Lina qui réalise la journée parfaite sans avoir été inquiétée. Avec un kumi kata bien travaillé, de la régularité et des mouvements efficaces et variés, elle est la sensation du week-end. Morote seoi nage, O uchi gari, Yoko tomoé, ko soto gari, uchi mata, en plus de ses liaisons au sol rapides et efficaces tout y est passé à l’image de sa demie gagnée en quelques secondes par ippon sur un magnifique yoko tomoé qui a fait sauter de joie tout le clan du Budokan !! Nous la savions capable de telles performances à condition de corriger ses petits défauts et c’est exactement ce qu’elle a fait de manière sérieuse. Elle a cadré et dirigé l’ensemble de ses combats d’une main de maitres avant de les remporter par des ippons bien amenés que cela soit au sol ou debout ! Le seul combat non remporté par ippon : une finale face à la jeune Benguezal que Lina aura dominée et remportée waza-ari sur un contre.

Un énorme bravo à nos trois jeunes judokates qui nous permettent avec Peter et Mohamed, d’atteindre les 5 qualifiés au championnat de France 2020, en attendant les cadets et les seniors.

Après ce championnat on ne peut que penser à Meissane et Wassim tous les deux blessés qui avaient tous les deux clairement leur place…

Pour voir les tableaux de la compétition cliquez ici

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :