Que peut on attendre de 2020 ? (Janvier 2020)

Les 12 coups de minuit du 31 ont sonné, nous sommes en 2020 !! Une nouvelle année démarre en même temps que la décennie, nous en profitons pour jeter un petit regard sur ce qu’il s’est passé et surtout un regard vers l’avenir et nos espoirs pour 2020.

Tout d’abord nous vous souhaitons tous nos vœux de bonheur et de réussite pour cette nouvelle année et nous vous proposons cette petite vidéo montage du top 50 des ippons 2019. 

Les années 2010 ont été fondatrices pour le Budokan. Dans un premier temps le titre de championne du Monde -18ans obtenu par Adeline Bordat en août 2011, nous a permis de briller une première fois.

Puis, la création en septembre 2012 du groupe compétition par Alexandre Bordat. Un projet ambitieux où le club a énormément investi. Cela a rapidement porté ses fruits au niveau national avec l’apparition en 3 ans de Valentin Romet en équipe de France cadets obtenu après sa 3ème place au Tournoi de France et sa 5ème place au Championnat de France. Suite à ses très bons résultats, il a été sélectionné à l’European Cup de Fuengirola et sur le stage Franco Allemand à Henef. Malheureusement, cette première histoire d’amour à rapidement pris fin… Valentin a décidé de quitter le club suite à cette magnifique saison pour un cadet première année… Un départ en entraînant un autre, 10 jeunes athlètes du groupe compétition nous ont quitté cette année là. Nous noterons les départs : des deux frères Romet (Sylvain et Valentin), des trois frères Gerbaud (Sebastien, Nicolas et Kevin), Antony Beaudouin, Hakim Aggad (qui reviendra l’année suivante), pour ne citer qu’eux… tous des judokas sur les podiums du Val d’Oise, voir d’Ile de France. Un premier coup dur pour le Budokan et le projet compétition qui repartira quasiment à 0 l’année suivante. Ce qui n’a pas du tout abattu Alexandre :

« J’ai confiance en mes méthodes d’entraînement, j’ai une confiance absolue en notre projet. Les résultats sont montés en flèche très rapidement peut-être trop rapidement. Personne ne s’attendait à ça, le club n’était peut-être pas encore prêt à cela et nous avons mal géré certains cas. Daniel m’a dit que pour monter un club il faut 10ans, nous ferons le bilan en septembre 2022 et je vous assure qu’il sera plus que positif » Déclara le jeune homme alors âgé de 21ans et tout juste classé 9ème au championnat de France 1D.

Les années qui ont suivi lui donnent raison jusqu’à aujourd’hui. Avec les quelques fidèles qui sont restés il a su faire des merveilles ! Repartant de la base des judokas Alexandre s’occupa donc d’un jeune groupe de benjamins qui terminera champion du Val d’Oise par équipe en fin de saison. Par la suite, nous noterons pas moins de 6 athlètes sur les podiums ou classements nationaux en 2018 et 2019 avec : Meissane Yahyaoui, Ugo Bouchet, Hakim Aggad, Peter Jean et Mohamed Djezar. Ce dernier qui a été sélectionné en équipe de France où il a obtenu déjà 3 beaux résultats internationaux avec de belles 3ème place au Master International de Brême et au Gymnasiades (jeux olympiques scolaires), ainsi qu’une 5ème place à l’European Cup de Coimbra. Malgré ces belles performances Mohamed ne sera pas retenu sur les championnats d’Europe et du Monde cadets une déception qui l’encouragera à faire encore mieux par la suite. 

Aujourd’hui nous remarquons que ce groupes en plus des excellents résultats sportifs (pour un club de 150 judokas) nous permet de garder nos jeunes combattants dans les années charnières (Cadets et Juniors). De plus, depuis quelques années, nous voyons le retour des féminines au premier plan avec l’apparition de jeunes benjamines et minimes qui font déjà très mal à l’image de Meissane Yahyaoui 7ème au Championnat de France minimes dès sa première année ou encore Émeraude Tchumamo championne d’Ile de France benjamines. Des résultats très encourageants qui ne sont que le début ! Le retour d’Adeline au seins du Budokan cette fois ci en tant que professeur ne pourra que nous aider dans ce sens.

En septembre 2016, nous avons enregistré le retour des deux Bordat (Alexandre et Adeline) au club dans le but de créer un groupe haut niveau au sein du Budokan. En retrouvant nos athlètes formés au club nous envoyons un message fort à nos jeunes et le projet prend de l’ampleur naturellement. Un groupe de haut niveau dirigé par Benjamin Constanty entraîneur des juniors et seniors du club depuis septembre 2016. Nos jeunes formés au club n’ont malheureusement pas confirmé et malgré les recrutements de la famille Bordat ajoutés à ceux de Serajoutdine Magomedov, Maxime Rudel et Philippe Chambas entre autres nous n’avons pas eu les résultats que nous attendions.

Cette année sera peut-être la bonne ? Nous en parlerons plus tard dans cette article.

Pour continuer sur les années passées nous noterons l’arrivée au club d’un jeune international chilien Philippe Chambas envoyé par son professeur Geoffroy Andrieux un ancien champion du club (5 fois vainqueur du classement général en 96, 97, 98, 2000, et 2005) et aujourd’hui directeur technique national du Chili. Un jeune qui a obtenu une belle 9ème place aux Universiades (Jeux Olympiques Universitaires). Pour finir sur les résultats passés, nous noterons également que le Budokan s’engage sur les vétérans avec les médailles Mondiales de Marie Guenet et de Miled Trabelsi que l’ont applaudi très fort !

Nous avons fait le tour des grandes lignes sportives de la décennie, en oubliant la prise de pouvoir de Karim Benbrahim en tant que président en septembre 2018. Ce dernier qui en plus d’être présent sur quasiment tous les événement club, nous a attiré notre premier sponsor officiel l’entreprise de transport « SAF EXPRESS ». Nous remercions fortement l’ensemble de l’équipe de bénévoles qui nous ont énormément aidé en espérant que leur nombre continuera à grandir d’année en année. En tête de ligne un grand merci à Philippe Lamarre l’une des images fortes du Budokan !! Quand on pense bénévole, on pense directement à Daniel qui a donné toute sa vie au budokan ou encore à la famille Jupin avec entre autre Jérémy qui nous permet d’améliorer chaque jour un peu plus notre site internet ! On en profite pour remercier Marie et Jérôme Martin qui ont récemment (en même temps que la nouvelle présidence de Karim) rejoint le groupe de bénévoles et qui donnent de leur temps et leur énergie pour faire avancer les choses !! On ne peut pas citer tout le monde mais un grand merci à tous ceux qui participent à la vie du club !!

Faisons maintenant le point sur les espoirs mis sur l’année 2020 et cette nouvelle décennie.

L’année 2020 se voudra sur la continuité des années passées avec des résultats croissants d’année en année.

Commençons par les benjamins avec une première partie de saison en fanfare avec à 90% de victoires et 82% par ippon. Un groupe qui se déplace bien et qui ravage tout sur son passage. Difficile de sortir quelques noms du lot tellement le groupe nous semble avoir du potentiel peut-être le meilleur cru depuis la création du groupe compétition. Alexandre espère un minimum de 7 champions du Val d’Oise et au moins au tant de podiums au Championnat d’IDF et ils nous rappellent de ne pas nous enflammer : « combien de judokas étaient brillants en jeunes et se sont complètement écroulés par la suite… travail et longueur de temps feront la différence. C’est à nous de bien gérer ce magnifique potentiel et de leur éviter les pièges. ».

Chez les minimes nous avons pu voir de très belles choses avec les très bon résultats de nos trois féminines Lina, Néné et Émeraude qui seront rejoints par Meissane de retour de blessure normalement d’ici mi-janvier. Quatre réels potentiels chez les féminines qui devront encore passer un cap pour être au dessus du lot c’est là l’objectif de cette fin saison. Chez les garçons nos dernières sorties fut plus compliquées avec des judokas qui manquent parfois de repères … on notera tout de même de beaux potentiels dans le groupe avec Wassim Douidi, Amin Azencod et Pierre-Alexandre Yangni 3 judokas deuxième année qui ont également leurs cartes à jouer sur cette saison. Concrètement que peut-on espérer ?

« C’est très difficile à dire pour le moment il y a encore quelques points d’interrogations… à nous de les enlever pour assurer de très bons résultats pour le club. En tout cas il y a un potentiel sur ce groupe. ».

En cadets deux jeunes brillent particulièrement avec Peter et Hakim qui nous l’espérons se disputerons le leadership de la catégorie des -46kg. Prochain objectif le tournoi de France le 18 janvier à Cannes.

En juniors nous retrouvons le champion du club depuis 2014. Mohamed Djezar qui démarre sa première années junior. Avec une 9eme place au championnat de France l’an dernier alors qu’il était encore cadet il est attendu au tournant. Deux autres gros potentiels l’accompagnent avec Ugo Bouchet et Ryan Guay qui auront également leurs cartes à jouer !! Nous regrettons le manque d’engagement de certains forts potentiels comme Marvin ou Redouan… mais nous ne perdons pas espoir de les retrouver au plus haut niveau !

En seniors, nous croisons les doigts pour que les blessures épargnent Alexandre cette saison qu’il puisse enfin se relancer !! Il a démarré la saison sur des bonnes bases avec 78% de victoires malgré un manque de repères certains et après de nombreuses blessures qui traînent depuis 2014… A noté également les très belles performances de Mohamed en senior et malgré son jeune âge il a remporté tous ses combat par ippon lors des championnat du Val d’Oise et d’Ile de France par équipe dont une victoire sur le double médaillés au championnat de France 1ère Division Clément Czukiewycz. D’autres noms sont à suivre comme nos juniors qui montent ou encore Sancak Sert qui en retrouvant une certaine rigueur d’entraînement pourra être l’une des surprises de la saison ?

2020 année olympique malheureusement, nous en sommes loin, c’est certains nous n’aurons aucun représentant sur ces JO de Tokyo mais qu’en est il pour Paris 2024 ? C’est ce que nous souhaitons à nos athlètes en tout cas.

En vétérans Karim se donnera une nouvelle chance lors du championnat du monde vétéran. D’autres le suivront peut-être ? Mickael Duron ? Thibaut Andrieux ? Ou d’autres encore ?

Pour les équipes que peut on espérer ?

« pour les équipes mixtes nous avons un réel potentiel avec de gros points forts qui sont nuancés par quelques trous… nous avons des absences en -38kg, -42kg, et +55kg dans l’équipe benjamines et en -38kg et -42kg dans l’équipe minimes. Nous devrons peut-être penser à faire une alliance de club pour compenser nos absences et assurer le titre dans les deux catégories. »

« en seniors nous devons tirer les leçons de l’an passé, il nous faut absolument recruter un autre point fort pour avoir le point qui fait basculer le match ! passer de 3-2 pour l’adversaire à 3-2 pour nous voilà le défis. Un lourd solide, serait la recrue idéale. Baye Diawara (international sénégalais) fera peut-être l’affaire l’an prochain mais, une chose est sûr il ne pourra pas continuer de nous dépanner très longtemps. C’est l’urgence de notre recrutement. Nous sommes persuadés qu’avec la montée en puissance de nos jeunes juniors comme Mohamed, Ugo et Ryan ajouté à Alexandre, Sancak et une recrue en lourd nous aurons une équipe très solide l’an prochain et avec un bel avenir et une grosse marge de progression car très jeune.».

Quelle sont les lignes directrices dans les années à venir ?

« Nous devons trouver un modèle économique plus stable pour payer nos professeurs et athlètes à leur juste valeur. Avec Karim nous travaillons là dessus. Nous souhaitons dans cet objectif développer la formation de professeur et ouvrir d’autres écoles Budokan. Bien entendu continuer sur notre lancé croissante en terme de résultats sportifs et professionnaliser l’ensemble. Notre rêve serait de placer un judoka à Paris 2024 à nous de nous en donner les moyens. Le dernier point et pas des moindre, nous souhaitons développer encore plus fortement l’esprit bénévoles pour qu’un maximum de parents partagent ces moments avec leurs enfants. »

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :