Passer par la défaite pour apprendre… (Brétigny, Novembre 2019)”

Une journée compliquée pour nos minimes qui pour une fois ont manqué de réussite au tournoi de l’Essonne… Quelques informations supplémentaire à travers cet article pour comprendre un peu mieux…

Un tournoi où nous rentrons avec une seule médaille en bronze ramenée par Emeraude Tchumamo et deux places d’honneurs avec Néné Sacko 5ème et Loris Marques 7ème.

Nous avons demandé quelques explications au coach Alexandre Bordat suite à ses résultats décevants.

“Le groupe a été moins bon sur cette sortie c’est une réalité mais ce tournoi vient après plusieurs sorties pleinement réussites et dans une phase de l’année difficile où les entraînements et les compétitions s’enchaînent dans l’objectif de passé un cap et de préparer au mieux les championnats qui arrivent. Individuellement et malgré le manque de réussite, je ne les ai pas trouvé mauvais, il aura manqué à chacun un petit quelque chose on ne va pas se mentir mais rien de dramatique. Ils seront au niveau des grands rendez-vous (championnat de France). Le premier rendez vous est le championnat de secteur le 15 décembre le groupe sera prêt pour cet événement. Je finirai par dire que c’est dans ses moments difficiles que l’on voit ressortir l’esprit du champion, c’est ce que j’attend d’eux dès le prochain entrainement.”

Quels sont ses petits quelques dont tu parles ?

“En quelques mots il nous aura manqué du calme dans la gestion du match qui s’acquière à travers de la rigueur au kumi-kata et dans la concentration de chaque instant. En général il aurait fallu surtout marquer un peu plus les impactes et prendre les liaisons au sol pour terminer le match et ne laisser aucune place au hasard. Si je prend l’exemple de Yanis et Lina c’est ce que je dirai, oui, marquer plus l’impact au sol et prendre ensuite l’osae komi à chaque fois. Pour d’autre comme Amin il aura manqué un peu de rigueur et de calme sur son travail de kumi kata, il s’est précipité car un peu énervé de ne pas faire tomber et l’erreur a été tout de suite transformée en waza-ari par son adversaire, un waza ari qu’Amin ne remontera pas malgré deux shidos infligés à son adversaire. Néné fait une belle compétition qui la mène à la 5ème place mais je pense qu’en allant jusqu’au bout de ses actions elle peut largement remporter le bronze. Loris a montré du judo et s’est fait plaisir sur le tatami. Il manque par contre énormément de précision et de rigueur sur le kumi kata. Pour Loris et Néné on voit tout de même des progrès apparaître qui ne sont malheureusement, pas récompensé par une médaille aujourd’hui. Emeraude sauve l’honneur avec sa médaille de bronze qui ne doit pas cacher le travaille qui nous reste à faire ensemble. “

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :