Ça promet ! (Harnes, Novembre 2019)

En ce dimanche 10 novembre 2019 nous étions au tournoi International Excellence de Harnes. Ce tournoi est l’un des événements incontournables de la saison cadets et sûrement le plus fort tournoi de la saison.

Nous y retrouvons les meilleurs français en très grandes majorités additionné à de nombreux pays étrangers comme les belges ou Hollandais et une délégation japonaise venue faire des ravages.

Le club a choisi de ne sélectionner que deux jeunes cadets sur cette compétition de haut niveau et nous nous ne sommes pas trompés les deux judokas se classent parmis les 8 premiers avec un podium pour notre jeune première année Peter Jean. Pendant que Hakim Aggad en manque de rythme sur ce tournoi dû au manque d’entraînement et de compétition, a tout de même obtenu une remarquable 7ème place qui se transformera très vite en médaille nous en sommes persuadés.

Deux athlètes à suivre cette saison, ils jouerons à coup sûr la course avec les meilleurs de leur catégorie.

Peter Jean 3ème au tournoi International Excellence Cadets de Harnes

La journée de nos deux champions vous est racontée à travers cet article.

Hakim et Peter tous les deux médaillés sur les France Minimes (-15ans), seront exemptés de premiers tour et directement qualifiés au second tour.

C’est Peter qui ouvre le bal face à un adversaire que nous connaissons bien le redoutable gaucher Hamoudi Redha qui avait déjà battu Peter il y a un an à cette même compétition. Peter qui ne perd que très rarement deux fois sur le même adversaire a bien retenu les leçons de la dernière fois et canalise bien son adversaire fuyant. La différence a du mal à se faire ce qui pousse le combat au golden score. C’est sur la 3ème minute du Golden score que Peter trouve la solution sur un ultime harai-makikomi. Un combat difficile bien qu’en parti contrôlé.

A son premier combat Hakim est lui bien au dessus de son adversaire Millon Axel et marque deux waza-ari rapidement le premier sur un gaeshi (contre) et le second sur un harai goshi.

Peter est ensuite bien lancé dans la compétition et inflige deux waza-ari expéditif sur le belge Barra Jerden, le premier sur un morote seoi nage et le second sur un ippon seoi nage.

Hakim au second tour affronte Herbert Nolan un adversaire contre lequel Hakim a du mal à s’engager. Il semble combattre avec le frein à main … placé sur les mains il n’attaque pas … le deuxième shido contre lui a peut-être été le déclic, il s’engage enfin sur une attaque forte placée, un harai goshi scoré ippon.

Nos deux protagonistes sont donc qualifiés pour les quarts de finale.

Quart de final où Peter n’arrivera pas à s’exprimer s’inclinant 3 shido pour passivité contre Marteau Quentin. Hakim lui se fera surprendre lors d’un combat à sa portée face au Belge Lenaerts Nathan sur un o uchi gari travaillé et bien placé…

Des quarts frustrants qui nous dirigent vers les repêchage avec l’ambition d’avoir deux 3ème.

Pour cela il leur faudra obtenir les trois prochaines victoire.

Hakim obtiendra la première lors d’un combat très disputé face Munoz Lucien au bout de 5min 11 de golden score sur un mouvement démarrer en o soto gari puis basculer vers l’avant forme harai goshi et conclu au raz du sol au moment l’adversaire comptait se jeter à plat ventre Hakim l’a bien enroulé. Ippon !

En final de repêchage Hakim peut avoir des regrets tant nous le sentions se qualifier pour la place de trois face au Belge Germys Darius. Malheureusement, il en fut tout autrement, surpris sur la première action par manque de concentration, Hakim accélère et met la pression à son adversaire qui subit deux shido avant de lui infliger un waza ari sur un Yoko guruma. Le combat semble alors se diriger pour une victoire du jeune Aggad c’était sans compter sur l’erreur de jeunesse d’Hakim qui avance un peu trop en mettant la pression et subit un deuxième waza ari sur un deuxième seoi à genou du redoutable belge Germys Darius futur 3ème de la compétition.

A aucun moment de la compétition nous avons senti Hakim en dessous de ses adversaires et nous le sentions largement capable d’aller chercher les meilleurs. Il lui aura manqué du coffre et des sensations judo… il a été obligé par trop de fois de forcer le destin et son judo, par sa puissance physique et mental pour espérer obtenir mieux aujourd’hui… il y aura des jours meilleurs çà nous pouvons en être sûr tant Hakim a pris en maturité ses derniers temps. Une attitude qui sera récompensée avec le temps.

Peter lui affrontera au premier tour de repêchage Mathias Dos Santos. Un adversaire très vif qui surprendra Peter dès la première séquence sur un sode Tsurikomi Goshi (waza ari). La suite du combat fut totalement contrôlée par Peter enchaînant les kinza (action forte) et forçant son adversaire à avoir une attitude négative qui sera sanctionnée logiquement par 3 shidos.

En final de repêchage, face à Arasen Tanguy, Peter remporte le combat sans trembler waza ari sur uchi-mata puis ippon sur un o soto gari en reprise de garde.

Peter est qualifié pour la place de troisième face au Belge tombeur de Hakim en quart de final Lenaerts Nathan.

Le combat pour la médaille de bronze est poussé au golden score où Peter inflige un premier waza ari sur un uchimata non comptabilisé pour une raison inconnue, avant de s’imposer logiquement par 3 shidos.

Une très belle médaille pour Peter qui montre tout le bien que l’on peut pensez de lui ! Une médaille sur un tournoi de ce niveau là en cadet première année ce n’est pas évident ! Cela nous rappelle la performance qu’avait fait Mohamed Djezar en cadet première année également.

Peter et Hakim enchaîneront sur le stage International où ils auront tous les deux l’opportunité de faire des test match face à l’équipe japonaise ! Article à lire prochainement…

Retrouvez les tableaux en cliquant ici

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :