Prometteur ! (Villebon-sur-Yvette, avril 2019),

Dimanche 14 avril, au lendemain de la médaille de Mohamed au championnat de France cadets, c’est au tour d’Ugo Bouchet d’entrée en liste. 

Ugo termine à une belle 7ème place qui montre si on en doutait, un réel potentiel, d’autant plus quand on connaît ses difficultés à venir à tous les entraînements pour des raisons principalement scolaires, et quand on voit la qualité de ses mouvements on se dit qu’on a fait du bon boulot ! Un vrai produit made in Budokan.

Sa journée de compétition vous est racontée ci-dessous : 

Ugo est le 7ème combat de sa catégorie, au premier tour il élimine le gaucher Matthieu Morisot en deux séquences de combats et deux Waza-Ari sur deux contres. 

Au deuxième tour face à Esteban Martins, Ugo remporte une nouvelle fois le combat sur deux Waza-Ari grâce à son Yoko-Tomoe qui a été l’une des armes fortes du Budokan ce week-end encore. 

On sent alors Ugo dans un bon jour et capable de faire son match face à la tête de série Adam Tazabaev  en 1/8ème de finale. Malheureusement, ce ne fut pas le cas. Ugo regarde son adversaire combattre. Ce dernier enchaîne les Seoi, Ugo tombe à plat ventre et prend un retournement pourtant enfantin … incompréhensible… peut-être que Ugo n’était pas prêt à passer ce cap psychologiquement, en tout cas un combat frustrant quand on sait de quoi est capable le jeune homme. 

Ugo est logiquement repêché après la victoire de Tazabaev sur Soutif en quart de finale. 

Ugo commence les repêchages un peu comme son combat face à Tazabaev, on le sent spectateur, il subit alors deux moulinettes logique pour passivité sans être vraiment mis en danger… Dos au mur, c’est dans les dernières secondes et sur l’une de ses rares attaques que Ugo trouve la faille sur un Kata-Guruma efficace scoré Waza-Ari. 

En demi-finale de repêchage Ugo est opposé à un spécialiste du Ne-Waza Théo Soutif. Le combat est serré et se joue encore une fois dans les dernières secondes du combat sur un joli Uchi-Mata scoré Waza-Ari. 

Aller, plus que deux combats, Ugo peut le faire et aller chercher sa médaille. Sur son chemin un adversaire que Ugo connaît bien Aleksa Mitrovic. Un gaucher qui avait surpris Ugo sur la première attaque à Cannes (Tournoi de France). Ugo est motivé à prendre sa revanche et s’applique sur le consigne, il y a un vrai combat de Judo, mais malheureusement, pour nous Mitrovic, continue à accélérer pendant que Ugo semble flancher sous les coups d’accélérateur de son adversaire. Finalement, il tombe sur la même technique qu’au Tournoi de France… La compétition s’arrête là après tout de même un très beau parcours symbolisé par cette prometteuse 7ème place pour le courageux Ugo Bouchet !! 

Une 7ème place qui ne satisfait pas le jeune homme qui semble abattu après sa défaite, il voulait absolument une médaille… avec du recul on le sait capable de tels performances, il en a le potentiel, il lui aura manqué un peu de rythme et de condition physique face à des adversaires qui ne s’arrêtent pas. Un manque d’entraînement certainement … Nous espérons voir Ugo dans une école à horaire aménagée dans les années à venir pour qu’il puisse encore mieux se réaliser sur les tatamis sans être frustré par le manque de temps. En tout cas un grand bravo au jeune homme qui rejoindra peut-être Mohamed au Pôle France de Strasbourg l’an prochain ? 

Pour voir les tableaux vidéo cliquez ici

Pour voir l’album photo cliquez ici

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :