Le marathon de Brême pour Mohamed Djezar (Brême, mars 2019)

Quelle performance de Mohamed Djezar qui confirme de compétition en compétition tout le bien que l’on pense de lui. Après 8 bastons et 7 victoires dont 6 par ippon, il termine à la 3ème place du Master International de Brême et se repositionne dans la course pour les championnats d’Europe et du Monde cadet 2019. Il enchaîne ainsi sa deuxième médaille internationale en deux compétitions après celle obtenue en sélection à Marrakech lors des Gymnasiades (2018). 

IMG_2144

Ugo Bouchet était lui aussi sélectionné par le club pour participer à ce tournoi malheureusement, il n’a pas eu la même réussite… éliminé face au robuste canadien Harris Payton (5). Ce dernier, qui s’inclinera en quart de final et qui ne repêchera donc pas Ugo… Malgré cette défaite Ugo doit garder un état d’esprit positif et constructif. Une étape de plus dans sa jeune carrière. De plus il aura l’opportunité de se tester face à l’ensemble de ses adversaires lors du stage qui suit la compétition.

Dans cet article nous vous proposons de revivre la journée de compétition de Mohamed Djezar :

Non sélectionné sur les deux première European Cup de la saison par l’équipe de France, ni sur aucun des stages depuis cet été, Mohamed a utilisé cette frustration pour montrer que lui, était capable de ramener des médailles pour la France. 

On retrouve donc un Mohamed en feu et cela dès les premiers tours bien en rythme et autoritaire, il remporte ses deux premiers tours sur des O-Soto-Gari destructeurs face à l’Ecossais Foster Cameron (19), le champion d’écosse, puis face à l’allemand Hamidov Achmed (51). 

Mohamed COMBAT Breme 2019

Au troisième tour, il est opposé au Brésilien Galdeano Cauã (3), un adversaire contre qui Mohamed n’a réussi à trouver la faille à aucun moment … il finit par s’incliner sur deux waza-ari, sur un Gaeshi puis, un Ko-Uchi, malgré, un bon combat et un état d’esprit de guerriers. Rien à dire l’adversaire était trop fort aujourd’hui. 

Le destin de notre athlète n’est alors plus entre ses mains, mais de celles du Brésilien. Heureusement ce dernier assume son statut et enchaîne les victoires par ippon. Seul le grand Hollandais Van Dun Mo (71) en quart de final a réussi à le mettre en danger mais finalement il l’emporte assez rapidement sur liaison debout sol très efficace sur Yoko-Tomoe enchaîné de Juji-Gatame. C’est bon Cauã est en demi-finale synonyme de repêchage pour Djezar. 

Mohamed repart tambour battant dans un long périple des repêchages où il devra enchaîner 5 victoires avec seulement 10 à 15 minutes de récupération entre chaque combat… 

1/5 : il est opposé au gaucher allemand Berg Bernhardt (35), il gère parfaitement son match qu’il conclut sur une magnifique action réaction forme avant arrière scorée ippon ! 

2/5 : face au champion d’Hollande 2017, Pereboom Marrick (75), Mohamed a été très efficace sur une liaison au sol derrière son Yoko-Tomoé avec un Sancaku-Gatame de face, Ippon sur soumission par clé de bras dès la première séquence du combat. Un combat gagné rapidement qui lui fera du bien par la suite.

3/5 : lors du troisième combat face au champion de Hollande 2019, 3ème de l’European Cup de Follonica (Italie) et vainqueur du tournoi de Harnes (France) : Van Dun Mo (71), Mohamed a eu fort à faire car en plus d’un adversaire redoutable l’arbitrage ne va pas dans son sens et il est rapidement mené deux shido. Le combat est très tendu et poussé au golden score. Jusqu’à ce que Mohamed trouve la faille sur un ultime O-Uchi – Uchi-Mata, qui scotch son adversaire sur le dos !! Ippon !!

4/5 : Fatigué du dernier combat Mohamed doit pour autant rester lucide pour sa finale de repêchage face à l’allemand Vinayev Ilyas (45). C’est ce qu’il a fait en lui infligeant son troisième O-Soto-Gari de la compétition !

La place de 3 face au champion d’allemagne et 3ème à l’European cup de Fuengirola (Espagne) et l’European Cup de Tula (Russie), Abeltshauser Kevin (28) sera quoi qu’il arrive son dernier combat de la journée il va falloir tout donner pour mériter de monter sur le podium ! 

Abelshauser ne trouve aucune solution technique et tente alors la tactique en sortant Mohamed par deux fois du tapis. Encore une fois mené deux shido Mohamed lui continue à faire judo et trouve la faille sur son deuxième avant arrière de la journée. Ça y est après une journée épuisante Mohamed est médaillé de bronze et montre qu’il faudra compter sur lui cette saison à l’internationale.

Il obtient ainsi, sa deuxième médaille en deux sorties internationales espérons que le message est passé. 

Prochaine étape incontournable, les championnats de France Cadets dans 3 semaines pour trois de nos athlètes : Hakim, Mohamed et Ugo. 

IMG_2150.jpg

Pour voir les tableaux Cliquez ici

Pour voir l’article de presse cliquez ici

Pour voir le résultat sur le site de la ligue cliquez ici

Pourvoir l’album photos cliquez ici

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :