Mohamed Djezar s’incruste chez les Juniors (Villebon, mars 2019)

Le samedi 2 mars, au Grand Dôme de Villebon-sur-Yvette avait lieu le championnat de France Juniors où notre cadet Mohamed Djezar s’était qualifié lors de la demi-finale parisienne à l’INJ, en février dernier.

Un jeune invité surprise, qui n’a pas démérité chez les grands en terminant 9ème de la compétition.  Une place très prometteuse pour l’avenir.

Rapide récapitulatif de sa journée de compétition :

Aujourd’hui ce n’est que du bonus, c’est on dit avant la compétition, on profite, on tente, on ose, on donne tout !! Pourtant malgré tout ce qu’on s’était dit et qu’il n’avait finalement rien à perdre Mohamed démarre avec le frein à main… Face à Maxence Roustan, Mohamed est à l’arrêt, ce que son adversaire ressent bien et prend ainsi les devant du combat grâce à un sumi-gaeshi scoré waza-ari. Dans le dur et dos au mur c’est peut-être là qu’il a été le meilleur, il amène Roustan au sol et le termine sur un rapide et efficace Sankaku-Jime (étranglement du triangle) un choix risqué stratégiquement au vue du temps qu’il restait mais il n’avait plus rien à perdre et son choix s’avéra payant.

Au second tour, Mohamed est opposé au vice-champion d’Ile-de-France : Adrien Lavergne. Un combat qui s’annonce compliqué si Mohamed reste avec le même état d’esprit mais, cela serait mal connaitre la bête… Il monte sur le tapis en mode destructeur et injouable pour Lavergne qui subit rapidement 3 shidos.

En ¼ de finale alors qu’on s’attendait à prendre Yhonice Goueffon l’un des favoris de l’épreuve (7ème au championnat du Monde Junior l’an dernier) ce dernier se fait contrer par le solide gaucher Ozias Bouda futur adversaire de Mohamed. Malheureusement, sur ce quart de final Mohamed est surpassé et tombe sur un beau sendosen (attaque dans l’attaque) où Bouda ressent le sutemi arrivé et fauche Mohamed avec un Ko-Uchi-Gari dans le temps.

Pour les repêchages Djezar aura fort à faire et cela dès le premier combat face à Yhonice Goueffon… Un combat qu’il a mal géré émotionnellement trop précipité les shidos tombent très vite contre lui et il se fait sortir de manière frustrante…

Mohamed termine finalement 9ème de la compétition chez les juniors, ce n’est que du positif et de l’expérience prise pour la suite de la saison.

Pour voir les tableaux vidéos cliquez ici

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :